Les alternatives sous Ubuntu avec update-alternatives et galternatives   Mise à jour récente !


Galternatives est une interface graphique pour le programme update-alternatives livré avec dpkg qui permet à l’administrateur du système de choisir quel programme doit fournir, par défaut, un service donné.
 


Galternatives, la solution graphique.
Galternatives est proposé dans les dépôts officiels ubuntu pour les distributions :

Dépôts officiels Ubuntu pour Galternatives
Zesty Zapus 17.04Galternatives64 bits | 32 bits
Yakkety Yak 16.10Galternatives64 bits | 32 bits
Xenial Xerus 16.04Galternatives64 bits | 32 bits
Trusty Tahr 14.04Galternatives64 bits | 32 bits
Precise Pangolin 12.04Galternatives64 bits | 32 bits

Pour installer Galternatives avec apturl apturl il vous suffit de cliquer sur galternatives.

 
Pour installer Galternatives en ligne de commande, ouvrez un Terminal, copiez/collez :

Appuyez sur Entrée, tapez votre mot de passe quand il est requis.
Vous trouverez un raccourci – Configurateur d’alternatives – dans Applications > Outils système et un autre dans Système > Administration.

 
GalternativesChoisir la version de Java à utiliser par défaut.

 
GalternativesChoisir le navigateur web à utiliser par défaut.

 

update-alternatives, la solution en ligne de commande.

update-alternatives crée, enlève, conserve et affiche des informations concernant les liens symboliques qui forment le système Debian des « alternatives » (Debian et ses dérivés).
Il est possible d’installer, sur un même système et en même temps, des programmes qui remplissent des fonctions identiques ou semblables. Par exemple, beaucoup de systèmes installent plusieurs éditeurs de texte en même temps. Cela permet à chaque utilisateur d’un système de choisir, s’il le désire, un éditeur de texte différent ; mais cela rend les choses difficiles pour le programme qui doit choisir un bon éditeur de texte quand l’utilisateur n’a pas fait de choix précis.

 
Le système Debian des « alternatives » essaie de résoudre ce problème. Tous les fichiers qui proposent des fonctions interchangeables se servent d’un nom générique qui se trouve dans l’arborescence. Le système des « alternatives » et l’administrateur système font connaître ensemble le fichier qui est réellement visé par ce nom générique…
La suite sur le man update-alternatives de tigrou.

 
Utilisation de update-alternatives avec l’option –config.
Vous voulez utiliser un logiciel nécessitant Java. Le logiciel ne se lance pas et un message vous informe que Java n’est pas installé sur votre distribution… ce qui vous laisse perplexe puisque vous venez d’installer une machine Java.
Le problème peut provenir de la configuration de l’alternative Java. Il se peut que l’interpréteur gij (GNU Interpreter for Java bytecode) soit installé par défaut sur votre distribution, mais cet outil est insuffisant pour faire tourner une application complexe nécessitant une machine Java élaborée.

 
1) Il est intéressant de connaître la machine Java utilisée par votre système. Lancez la commande suivante dans un Terminal :

 
2) Recherchez les machines Java installées sur votre système et choisissez celle à utiliser par défaut.

Je choisis * 0 pour garder la version 7 d’Oracle.
Dans l’exemple çi-dessus deux choix sont proposés, OpenJDK, la version libre du langage de programmation Java et Oracle la version propriétaire de Java.

 
3) Pour être sûr de votre choix, vérifiez la version utilisée :

 
Exemple avec automake.

 
Exemple avec x-www-browser.

 
Options.
update-alternatives propose d’autres fonctionnalités que celle exposée çi-dessus qui est probablement la plus connue et la plus utilisée. Pour les découvrir lancez la commande :

Show ▼

 

Lien :
Dépôts officiels Ubuntu
Galternatives dans la documentation ubuntu-fr.
update-alternatives dans Ubuntu Manpage.

 

Voir aussi :